A la une :

Juin 2018 - Réagissez à l'enquête publique !
Une enquête publique concernant le tracé de ce chemin alternatif a été ouverte par la Commune de Manhay le 1er juin 2018 ; la clôture en est prévue le 29 juin. C’est l’occasion de donner son avis et de rappeler que ces sentiers publics existent, le N°1 notamment, depuis 800 ans. Et qu’ils doivent rester dans le domaine public comme ils l’ont toujours été.
Pour réagir, soit vous envoyez une lettre personnelle argumentée (toujours plus efficace), soit vous signez la lettre téléchargeable ci-dessous.
Attention ! Le délai de réaction est court : avant le 29 juin. On compte sur vous !

Téléchargez le folder et la lettre type


Non, nos chemins publics dans le bois de harre ne sont pas A vendre !

En 2011, une pétition récoltait 2300 signatures pour s’opposer à la privatisation de sentiers communaux dans le bois de Harre : Monsieur Wilms, propriétaire de 500 hectares de ces bois, avait trouvé un accord avec la commune de Manhay pour lui racheter quelque 6 km de sentiers publics.
La Province et la Région wallonne soutenaient alors la population et refusaient cette vente. Quelques mois plus tard le Conseil d’Etat annulait leur décision.

Aujourd'hui, tout est à recommencer !

Quels sont les arguments du propriétaire ?

1. Le tracé des chemins actuels n'est pas parfaitement similaire à l'Atlas (vieux de 200 ans et pour lequel on ne disposait pas alors des moyens de précision d’aujourd’hui). Les chemins empruntés sont donc privés et les chemins publics ont disparu !
Notre position : Il est bien évident qu'au fil du temps, les sentiers et chemins ont bougé et quitté parfois leur tracé initial... au gré des exploitations forestières, des arbres tombés et autres mouvements. Valider cet argument reviendrait à supprimer l'accès à une quantité énorme de chemins partout en Wallonie.
N'en déplaise à Monsieur Wilms, les chemins d'aujourd'hui sont bien ceux d'hier... ainsi qu'en témoignent leur usage continu depuis des décennies entre les villages de Harre, Deux-Rys, Hoursinne, Moulin de Harre, Fays, et leur présence sur les différentes éditions des cartes IGN.

2. Un tracé alternatif.
Notre position : Le chemin proposé est sans intérêt car il contournerait la propriété du Bois de Harre, suivrait sur toute sa longueur un autre chemin public déjà existant, et n’assurerait donc pas le maillage actuel entre les différents villages et hameaux, ni la diversité des chemins convoités.

3. Une compensation financière importante pour la commune.
Notre position : Notre bien commun, celui de cette génération mais également des futures, n'est pas à vendre. Une compensation à l'attention d'une commune (dans des termes nébuleux) n'est en aucun cas un moyen acceptable : il réduit notre patrimoine historique et prive les nombreux usagers des chemins et paysages auxquels ils tiennent. L'accès à nos sentiers et forêts est une part essentielle de notre qualité de vie et du potentiel touristique (et donc économique) de notre région.


Le cas des sentiers de Harre est emblématique et risque de faire jurisprudence. Si d’autres communes suivent le mauvais exemple de Manhay, nous risquons de voir nos bois et espaces verts se réduire à peau de chagrin.

UNISSONS-NOUS !
Plus nombreux nous serons, plus grande sera la pression sur nos politiques prêts à renoncer à bien des valeurs humaines au nom de l’argent qui décidément triomphe dans nos sociétés !

Nouvelles

Juillet 2018 :
Des suites de l'enquête publique !

Ce 29 juin se terminait l'enquête publique. Sachez qu’il y a eu plus de 700 signataires dont 187 d'habitants de la Commune de Manhay ! Un superbe élan populaire en faveur des chemins publiques du bois de Harre en un temps plutôt record. Merci à tous pour votre soutien et réactivité !
Une réunion de concertation a été organisée ce 11 juillet au cours de laquelle nous avons pu défendre notre point de vue auprès de la commune et de l'avocat de Monsieur Wilms. Bien que la commune ne semble pas disposée à changer de position dans l'immédiat, les échanges nous ont semblés constructifs.
Nous espérons pouvoir vous en dire plus prochainement. Quoi qu'il en soit : continuons à manifester notre attachement à ces chemins !
De notre côté, il s’agit encore de peaufiner notre future défense à venir auprès des tribunaux. L’affaire n’est pas encore réglée... Patience et persévérance demeurent au programme.


Juin 2018 :
Réagissez à l'enquête publique !

Une enquête publique concernant le tracé de ce chemin alternatif a été ouverte par la Commune de Manhay le 1er juin 2018 ; la clôture en est prévue le 29 juin. C’est l’occasion de donner son avis et de rappeler que ces sentiers publics existent, le N°1 notamment, depuis 800 ans. Et qu’ils doivent rester dans le domaine public comme ils l’ont toujours été.
Pour réagir, soit vous envoyez une lettre personnelle argumentée (toujours plus efficace), soit vous signez la lettre téléchargeable ci-dessous
Attention ! Le délai de réaction est court : avant le 29 juin.

Téléchargez le folder et la lettre type


Avril 2018 :
Les 10 mesures phares du Code Forestier :

Un petit rappel intéressant : celui des 10 mesures phares du Code Forestier qui devraient guider propriétaires et Administration. Le point 3 attire particulièrement notre attention ...

1. Supprimer les droits de succession
2. Supprimer les droits de donation
3. Privilégier les usagers doux : promeneurs, cyclistes, cavaliers.
4. Stimuler la production de bois de qualité
5. Etablir des relations de confiance avec l’administration
6. Limiter les grandes coupes à blanc
7. Améliorer la rentabilité des plantations
8. Recréer des lisières d’arbustes
9. Planter des arbres adaptés au climat et au sol
10. Interdire la circulation d’engins motorisés.



Septembre 2017 :
Petit billet automnal sur nos sentiers

Nos bois de Harre ont été bien visités cet été. Plusieurs promenades y ont été organisées par l’Adeps. (Nous comptons actuellement 150 attestations de fréquentation mais ne nous arrêtons pas là !)

Début septembre, l’association graine de nature y battait la semelle avec des guides nature en formation... Pour l’occasion, bien des sujets de grand intérêt ont été évoqués (code forestier, DNF, Natura 2000). Allez voir sur leur site.

Notre plainte contre les panneaux illégaux, déposée en mars dernier auprès du DNF, n’a toujours rien donné. Il y a une quinzaine de jours, nous avons donc adressé un courrier au procureur d’Arlon, Damien Dillenbourg, histoire d’avoir des nouvelles. Mais toujours rien. C’est décourageant certes. Mais continuons de porter plainte chaque fois que le garde privé ‘débalise’ les promenades organisées ou agresse des promeneurs sur les sentiers publics comme ça a été encore récemment le cas.

Tenons bon ! Notre cause est loin d’être perdue... La situation reste bel et bien bloquée et c’est tout à notre avantage, sans doute.


Mai 2017 :
Ce 22 mai, La marche des communs sera de passage à Harre. La marche des communs traversera des territoires où les forêts sont à vendre, les hommes enfermés, les paysages en danger. Soyez des nôtre pour ce moment de partage et d'échange. infos pratiques ici


Avril 2017 :
Téléchargez le toutes-boites de sensibilisation qui a été distribué ce mois-ci dans l'ensemble des villages de la région. Vous souhaitez vous investir dans notre combat pour défendre les chemins du bois de Harre ? contactez-nous !


Mars 2017 :
Voici la vidéo de la balade du 19/03/2017
Retrouvez les dates de nos prochaines balades sur notre page facebook

Participez a la mobilisation citoyenne !

Ce combat est le nôtre, le vôtre, celui de chacun d'entre nous.
Il est important de diffuser le message vers le plus grand nombre, de le poster sur vos réseaux sociaux, d’enfoncer le clou sans vous lasser, de prendre exemple sur la résistance au Larzac qui elle aussi a duré plus de dix ans !

info@cheminsavendre.be

Soutenez par un don l'action du collectif

Notre compte Triodos : BE74 5230 8085 2407
(Collectif de défense des chemins et sentiers publics du Bois de Harre).